Les aides de L’ANAH.

anah

L’Agence nationale de l’habitat est un établissement public placé sous la tutelle des ministères en charge du Logement et de l’Habitat durable, du Budget et de l’Economie. Sa mission depuis près de 45 ans est d’améliorer le parc de logements privés existants. L’Anah accorde des aides financières pour travaux sous conditions à des propriétaires occupants, bailleurs et copropriétés en difficulté.

Conditions d’obtention

Cette aide est valable pour les résidences principales âgées de plus de 15 ans. Pour pouvoir demander une aide à l’ANAH, les travaux doivent être réalisés par un professionnel (RGE). Le montant minimum des travaux doit être de 1 500€. Le logement ne doit pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro pour l’accession à la propriété depuis 5 ans.

Exemple de travaux et montants

Travaux de rénovation thermique : financement des travaux s’ils permettent de faire baisser la consommation énergétique d’au moins 25 %. Un accompagnement est prévu à toutes les étapes de votre projet.

  • Si vous vous situez dans la catégorie “ressources très modestes” :
    • 50 % du montant total des travaux HT. L’aide de l’Anah est de 10 000 € maximum.
    • Prime Habiter Mieux* : 10 % du montant total des travaux HT, dans la limite de 2000 €.
  • Si vous vous situez dans la catégorie “ressources modestes” :
    • 35 % du montant total des travaux HT. L’aide de l’Anah est de 7 000 € maximum.
    • Prime Habiter Mieux* : 10 % du montant total des travaux HT, dans la limite de 1600 €.

Rénovation du logement

L’objectif est de rendre le logement confortable et sain. Il peut s’agir par exemple de travaux d’installation ou de rénovation de réseaux d’eau, d’électricité ou de gaz. L’Anah peut financer 50 % du montant total des travaux HT. L’aide de l’Anah est de 10 000 € maximum, ou 25 000 € maximum dans le cas de gros travaux.

Prime “Habiter Mieux”

Cette prime d’Etat est financée par le Fonds d’aide à la rénovation thermique (Fart), dès lors que les travaux de rénovation énergétique permettent un gain de consommation énergétique d’au moins 25 %. Ce fonds est financé grâce aux Investissements d’avenir du Commissariat général à l’investissement.

Particularités

En bénéficiant des aides de l’Anah, le propriétaire ne peut pas valoriser ses Certificats d’Economies d’Energie auprès d’un tiers autre que l’Anah. Par conséquent, les aides de l’Anah et le Programme « Habiter Mieux » ne sont pas cumulables avec un autre programme de Certificats d’Economies d’Energie. En revanche, elles sont cumulables avec le Crédit d’Impôt Transition Energétique et l’éco­prêt à taux zéro.

Les aides et subventions locales

La commune, département et/ou la région peuvent proposer des aides à la rénovation énergétique qui peuvent être associées aux autres aides existantes. Les aides sont variables en fonction des particularités locales, du type de travaux et également de ressources suivant les cas.