Le Chauffe-eau solaire individuel.

Le chauffe-­eau solaire individuel (CESI) fait partie des solutions rattachées aux panneaux solaires thermiques. Son principe de fonctionnement est le même que le système solaire combiné (SSC) : les panneaux récupèrent la chaleur transmise par les rayons du soleil et la transforment en énergie utilisable pour chauffer l’eau sanitaire. Ce système permet de réduire de 50% à 75% (dans le sud) votre facture d’eau chaude ce qui rend ce projet rapidement amortissable.

Économie de 75% sur la facture !

En fonction de votre consommation actuelle et de votre région, les économies réalisables sur votre facture d’énergie sont comprises entre 5 0% et 75%. Le chauffe-­eau solaire individuel vous permet de réduire les dépenses liées à la production d’eau chaude, telles que le fuel, le gaz et l’électricité. Ainsi, selon les dimensions et l’usage de votre consommation, votre investissement sera rentabilisé à partir de la 11éme année, en prenant en compte la totalité des aides et subventions auxquelles vous pourrez bénéficier.

EconomiserSonEnergie.com vous recommande fortement de faire installer vos matérielles par des entreprises certifiées RGE (Qualit’Sol) afin de bénéficier des subventions possibles. Cela vous permettra de rentabiliser l’installation de votre Chauffe­-Eau Solaire Individuel plus rapidement.

Fonctionnement ?

Le chauffe­-eau solaire individuel est composé d’un ballon pour stocker l’eau chaude et la redistribuer dans votre logement en fonction des besoins. C’est le fluide caloporteur qui va se charger de transmettre l’énergie captée par les panneaux solaires au ballon d’eau chaude.

Le plus souvent installer sur le toit ou dans le jardin, les panneaux nécessitent en moyenne 6m2 pour une famille de 5 personnes. A noter que plus nous nous rapprochons du sud avec la méditerranée, plus le rendement des capteurs thermiques est élevé ce qui diminue la surface nécessaire pour couvrir votre demande en énergie selon votre demande. Il convient de noter que deux éléments sont essentielles à prendre en compte pour le bon établissement de votre chauffe-­eau solaire :

  • Le volume du ballon d’eau chaude en fonction de l’utilisation de votre ménage
  • Bien choisir la quantité de panneaux solaires, déterminant dans la quantité d’eau chaude produite par le chauffe-­eau solaire.

Avantages du chauffe-eau solaire individuel

  • Solution respectueuse de l’environnement.
  • Source d’énergie gratuite et inépuisable.
  • Durée de vie très large et prévue pour résister aux conditions climatiques difficiles.
  • De 50% à 75% d’économie sur votre facture d’énergie liée à la production d’eau chaude.
  • Une panoplie de subvention disponible.
  • Simple d’utilisation.

Aides financières ?

  1. Éligible au Crédit d’impôt de 30% avec le CITE 2016 (Crédit d’impôt Transition Énergétique) : Accordé sous certaines conditions ( éligibilité du matériel, résidence principale, installé par une entreprise qualifiée RGE, etc.). Le crédit d’impôt vous est versé lors de votre déclaration de revenus.
  2. Aides de l’Anah
  3. TVA réduite à 5.5%: pour les travaux de rénovation énergétique. Les travaux et équipements doivent être facturés par l’entreprise.
  4. Eco-prêts à taux zéro: dans le cadre d’une amélioration des performances énergétiques de votre logement et pour des bouquets de travaux
  5. Des aides locales selon la région dans laquelle vous habitez sont aussi possibles

Prix ?

Son prix varie entre 4 000 € et 6 000 € selon le volume et la quantité de panneaux solaires thermiques souhaitées.

Choisissez votre niveau d’indépendance énergétique et trouvez un installateur qualifié dans votre région…